Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Un Gambien membre de l'escadron de Jammeh arrêté en Allemagne

Truth, reconciliation and reparations commission 2019, GAMBIA   -  
Copyright © africanews
cleared -

Gambie

Un Gambien soupçonné d'avoir participé à l'assassinat en 2004 de trois personnes dans son pays a été arrêté mardi en Allemagne. Placé en détention provisoire, Bai Lowe est suspecté d’être impliqué dans l'assassinat par balles du journaliste gambien Deyda Hydara, correspondant de l'AFP, le 16 décembre 2004.

Deyda Hydara était considéré comme le doyen des journalistes gambiens. Âgé de 58 ans, père de quatre enfants, cofondateur du journal privé The Point, il était aussi le correspondant de l'Agence France-Presse (AFP) depuis 30 ans et de Reporters sans frontières (RSF) en Gambie. En 2019, devant la Commission gambienne "Vérité, réconciliation et réparations", son fils Baba Hydara se réjouissait des aveux de trois anciens membres des "Junglers" ("broussards"), considérés à l’époque comme les escadrons de la mort de Yahya Jammeh. "Ce n'était pas facile parce que ça a rappelé des souvenirs, quelque chose que nous avons vécu il y a presque 15 ans. C'était très dur pour toute la famille."

RSF a salué cette arrestation qu'elle considère comme "un signal encourageant dans la lutte mondiale contre l'impunité." Bai Lowe était durant cette période le chauffeur d'une unité des forces armées chargée d'assassiner des critiques du régime de Yahya Jammeh, alors au pouvoir à Banjul.Arrivé au pouvoir par un putsch sans effusion de sang en juillet 1994 dans ce pays anglophone d'Afrique de l'Ouest, Yahya Jammeh s'était fait élire en 1996, puis réélire sans interruption jusqu'à sa défaite en décembre 2016 face à l'opposant Adama Barrow.

Interpellé à Hanovre, dans le nord-ouest de l'Allemagne, Bai Lowe est dans le viseur des autorités judiciaires pour des crimes contre l'Humanité en Gambie entre fin 2003 et fin 2006.Il est soupçonné d'avoir participé à trois "opérations de liquidation" : contre un avocat en décembre 2003 qui a lui réussi à survivre à ses blessures, en 2004 contre le journaliste, et en 2006 contre un opposant présumé.

Voir plus