Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les pays d'Afrique australe s'accordent sur des stratégies communes

  -  
Copyright © africanews
MONIRUL BHUIYAN/AFP or licensors -

Mozambique

En raison de la pandémie de Covid-19, les pays de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) se sont réunis virtuellement. Objectif : renforcer la coopération régionale. Notre correspondante Neusa e Silva était présente à Luanda.

La SADC a réitéré son soutien à Madagascar dans le différend qui l'oppose à la France. Le gouvernement français maintient la possession des Iles éparses malgré les demandes de restitution répétées de la nation insulaire. Une position qui, selon la SADC, viole les résolutions de l'Assemblée générale des Nations unies et de l'Union africaine.

A l'occasion de la réunion du conseil des ministres de l'organisation régionale, les représentants des différents pays ont abordé la question de la lutte contre la corruption et le financement du terrorisme. "La lutte contre le terrorisme doit s'organiser au niveau global dans les efforts réalisés, parce que le terrorisme utilise des moyens sophistiqués mais reçoit aussi des financements. La corruption elle-même doit aussi être attaquée pour ne pas renforcer ce mal qui ronge la région et qui nous préoccupe beaucoup", a déclaré Téte António, ministre des Affaires Etrangères de l'Angola.

Coordonner la lutte contre la Covid-19

Les représentants se sont également penché sur l'évolution des contaminations de Covid-19 dans la région. Le Conseil des ministres a recommandé l'adoption de normes pour l'harmonisation du transport transfrontalier pendant la pandémie. Mais la plupart des États membres ne s'y conforment pas, ce qui a un impact négatif sur le processus de redressement de leurs économies.

"Ce qui a été abordé ici, c'est le partage équitable des données, donc la concaténation du travail des laboratoires pour s'assurer de la véracité des résultats que les laboratoires finissent par délivrer, ce qui facilite la circulation des personnes et des biens", affirme Franco Mufinda, secrétaire d'Etat à la Santé publique de l'Angola.

Le Mozambique se renforce sur la scène internationale

En conclusion de ce sommet, le Mozambique, qui préside en ce moment le Conseil des ministres de la SADC, a vu sa demande approuvé. Le pays lusophone avait plus tôt proposé d'accueillir le centre d'opérations humanitaires et d'urgence de la SADC.

Lors de cette rencontre, les états membres ont également exprimé leur soutien au Mozambique dans son processus de candidature au poste de membre non-permanent du Conseil de Sécurité de l'ONU pour le mandat 2023-2034. Un soutien de plus, après celui de l'Union Africaine.

Voir plus