Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le travail acharné des femmes de Guinée-Bissau

Production de sel en Guinée-Bissau   -  
Copyright © africanews
cleared

Guinée-Bissau

Les femmes de la communauté de Ponta Zé Henrique en Guinée-Bissau ignorent qu'il y a une journée internationale de la femme, mais elles sont conscientes que si elles ne produisent pas de sel, elles n'auront rien à manger.

Elles travaillent sous le soleil puis vendent le kilo de sel à 50 centimes à Bissau ou à Quinhamel.

Conscient du travail acharné de ces femmes, Salomé dos Santos, une élue du pays a engagé une association pour leur apprendre à produire plus de sel avec moins de travail.

"J'ai décidé de soutenir ces femmes parce que je me promenais dans ma communauté et j'ai vu qu'elles ont de grandes difficultés dans le travail qu'elles font. Et l'une des difficultés est le travail du sel, qui est très difficile", souligne-t-elle.

Ici, ce sont les femmes qui soutiennent leurs maisons. "Ce sont les femmes qui soutiennent leurs enfants, elles paient l'école pour leurs enfants, elles font presque tout. Et à ce stade de la campagne de noix de cajou, elles vont d'abord à la noix de cajou puis vont au sel. Avec cette formation, leur vie devient plus facile", explique Salomé dos Santos.

La nouvelle technique consiste à produire le sel par exposition au soleil au lieu de chauffer l'eau avec du bois de chauffage.

De manière traditionnelle, une personne reçoit 20 à 30 kilos toutes les 72 heures et coupe des arbres, dans la nouvelle technique, 100 kilos sont produits et il y a plus de temps pour d'autres tâches.

Voir plus