Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sénégal : procédure contre l'immunité parlementaire d'Ousmane Sonko

  -  
Copyright © africanews
CARMEN ABD ALI/AFP or licensors

Sénégal

Au Sénégal, le Parlement a entamé une procédure pour lever l’immunité d’Ousmane Sonko. Le jeudi 11 février, le bureau de l’Assemblée nationale a transmis un dossier contre cette figure de l’opposition accusée de viol et de menaces de mort par une employée d’un salon de beauté de Dakar.

Le bureau de l'Assemblée nationale s'est réuni jeudi et a "transmis le dossier à la commission des lois (de l'institution) qui va créer une commission ad hoc" chargée de statuer sur la levée de l'immunité, a déclaré le député Abdou Mbow, vice-président à l'Assemblée nationale et membre du parti présidentiel. Cette commission sera mise en place ce lundi 15 février pour statuer sur la levée de son immunité parlementaire. Si la procédure va à son terme, c'est à l'Assemblée réunie en séance plénière qu'il appartiendra de se prononcer sur une déchéance ou non de l'immunité.

Député depuis 2017 et arrivé 3e de la présidentielle en 2019, Ousmane Sonko accuse pour sa part le président Macky Sall d’ourdir un complot contre sa candidature en 2024. Le député de 46 ans fait l'objet d'une plainte pour viols et menaces de mort déposée par une employée d'un salon de beauté de Dakar dans lequel il allait se faire masser pour, dit-il, soulager ses maux de dos. Sauf cas particulier, un parlementaire ne peut être poursuivi pour ces faits sans l'autorisation du Parlement.

Ce jeudi un important dispositif policier a été mis en place autour du Parlement après des affrontements entre des sympathisants d'Ousmane Sonko et la police autour de son domicile en début de semaine. Une dizaine de personnes avaient été interpellées. Aucun incident n'a toutefois été rapporté.

Voir plus