Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le masque rendu obligatoire au Sénégal

Un vendeur de masques dans les rues de Dakar.   -  
Copyright © africanews
SEYLLOU/AFP or licensors

Sénégal

Suite à une hausse des contaminations, le Sénégal a mis en place un arsenal de mesures pour endiguer la progression de la pandémie dans le pays.

Depuis mardi, les autorités sénégalaises déploient les restrictions pour lutter contre la hausse des contaminations de Covid-19. Le port du masque est désormais obligatoire dans l'ensemble du pays, sur la voie publique, dans les transports comme dans les boutiques. Une mesure plutôt bien accueillie par les sénégalais.

"Ça__ peut aider parce que par exemple tu peux passer quelque part où des gens sont en train de parler ou bien en train de tousser et autre, donc ça peut te surprendre. Donc moi je pense que le port du masque doit être obligatoire partout" affirme Ndiawar Wade, un employé de banque. Mais pour lui, un effort doit être fait pour faire respecter les nouvelles mesures dans les transports en commun. "Les mesures que le gouvernement doit prendre c'est au niveau du transport, surtout le transport. Parce qu'on voit que dans les bus Tata et les transports en commun il y a beaucoup de monde. Donc les gens s'entassent et ils ne respectent pas le port du masque."

Les rassemblements tels que les mariages ont également été interdit. La mise en place de certaines des mesures de lutte contre la Covid-19, comme le couvre-feu, passent mal pour une partie des dakarois, qui ont manifesté contre leur application.

Pour cet employé municipal, la police doit faire preuve de fermeté.

"Tu sais qu'en Afrique, il y a des gens qu'il faut que tu corriges, si tu corriges pas il y a beaucoup de gens, ils sont têtus. Moi là, si je mets pas le masque, la police me fait payer, mais si c'est juste toi et moi, je mets pas le masque! Parfois la police a raison, tu sais!" plaisante Abdourahmane Sanoh.

Le Sénégal fait aujourd'hui face à une poussée des contaminations dans les deux régions de l'Ouest, Dakar et Thiès.

Voir plus