Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

L'Égypte gagnée par la passion de l'oud

  -  
Copyright © africanews
SAID KHATIB/AFP or licensors

Egypte

Le oud, instrument à cordes populaire au Moyen-Orient dont les origines remontent à des milliers d'années, est un élément clé de la musique arabe classique. Le coronavirus a redoré son image aux pays des Pharaons.

Voûté sur son oud, Maissara Mohamed joue un air de musique soudanaise pour oublier momentanément la pandémie de coronavirus. Cet ingénieur de 27 ans est arrivé de Khartoum en septembre pour apprendre l'oud à l'école de musique Kipa de Gizeh, à l'ouest de la capitale égyptienne. Son accord et sa pratique sont basés sur un système complexe de modes mélodiques orientaux connu sous le nom de maqamat.

Les commandes ont explosé. Profitant du confinement imposé par le coronavirus, les Égyptiens tuent le temps en compagnie de l'oud.

"Aujourd'hui, les gens s’intéressent à l'oud de manière extraordinaire, surtout en cette p2riode de coronavirus. De nombreux fabricants d'oud ont très bien réussi pendant la pandémie car les gens restaient chez eux et s'ennuyaient. Alors ils commandaient un grand nombre d'ouds en ligne", déclare Khaled Azzouz, fabriquant de oud.

Longtemps réservé aux hommes, son usage est désormais inclusif. Des femmes jouent de plus en plus à cet instrument.

"Mon objectif principal était d'être une femme qui joue au Oud", souligne Hagar Aboul Kassem. "Il n'y a pas beaucoup de femmes qui le font. La plupart des joueurs de oud sont des hommes, ce qui m'a vraiment dérangé. J'ai donc décidé de prouver à moi-même et à tout le monde qu'une femme peut jouer au oud comme n'importe quel homme".

Ce qui peut surprendre dans une société orientale où la musique n’est pas toujours à l’ordre du jour."Dans notre société orientale, la musique est marginalisée. Il est donc considéré comme absurde d'utiliser une partie de ses revenus pour apprendre là jouer à l'oud", avance Romani Armis, fondateur de Kipa School.

Avec ses origines remontant à plusieurs millénaires, le oud est une des pièces maîtresses de la musique arabe classique. Longtemps resté un instrument d'accompagnement, il est peu à peu sorti de l'ombre depuis la fin du XIXe siècle.

Voir plus