Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ouagadougou partagée pour la présidentielle

ouaga   -  
Copyright © africanews
AFP

Burkina Faso

Les rues de Ouagadougou sont parsemées d'affiches. Impossible de manquer la course à la présidentielle qui se tiendra ce dimanche au Burkina Faso et mettra aux prises une douzaine de candidats.

Si le président sortant, Roch Marc Christian Kaboré, s'annonce favori pour un deuxième mandat, d'autres comme Zéphirin Diabré, finaliste de l'élection de 2015 ou Eddie Komboïgo, candidat du parti de l'ancien président Blaise Compaoré, ont aussi leur carte à jouer.

Les Burkinabés attendent beaucoup de cette élection à condition qu'elle se passe sans heurts et sans contestations.

"Je suis prêt à aller aux urnes dimanche", explique Omar Cherif, un vendeur de voitures. "Je pense que ça va être un peu difficile et que les forces de sécurité doivent être prudentes dans les bureaux de vote. Parce qu'ici, nous avons vraiment besoin de sécurité pour que tout se passe bien".

Kaboré, Diabré, Komboïgo : le trio des favoris

Un peu plus loin, Abdoulaïe Compaoré, partisan du CDP, s'attend à une élection serrée : "i\_l n'y aura pas de "coup de grâce". J'ai confiance en mon candidat Eddie Komboïgo, je sais de quoi il est capable"._

L'hypothèse d'un deuxième tour est également soutenue dans le camp de l'UPC emmené par Zéphirin Diabré : _" il y aura un deuxième tour, parce que dans toute la ville, il y a des gens qui soutiennent différents camps, l'UPC et le MPP (parti du président Roch Marc Christian Kaboré, NDLR). Beaucoup de gens disent qu'il y aura un "coup de grâce", mais à mon avis, cela n'arrivera pas"_ annonce Fidèle Pasgo.

Entre Roch Marc Christian Kaboré, Zéphirin Diabré ou Eddie Komboïgo, le cœur des habitants de Ouagadougou balancent. Le verdict viendra des urnes, même si en raison de l'insécurité qui règne dans une partie du pays, tous les Burkinabés n'auront pas la chance d'exprimer leur voix.

Voir plus