Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les sénateurs éthiopiens votent la rupture des contacts avec les leaders tigréens

ethiopie   -  
Copyright © africanews
AFP

Politique africaine

Le bras de fer se poursuit entre le gouvernement éthiopien et le Front de libération des peuples du Tigré.

Ce mardi, les sénateurs ont voté pour une rupture des contacts avec les responsables de cette région frontalière de l’Érythrée et du Soudan. Une réponse forte aux leaders du TPLF qui sont accusés d'avoir défier le pouvoir en place en organisant en septembre l'élection des députés alors que le scrutin avait été reporté en raison de la situation sanitaire.

Cette décision accroît encore le fossé qui s'est creusé entre le gouvernement et le TPLF. Le premier ministre Abiy Ahmed a d'ailleurs dénoncé la légitimité du scrutin alors que les leaders tigréens ont déjà annoncé que les futures décisions prises par le gouvernement fédéral "ne seraient pas appliquées" dans leur région.

Le pouvoir en place à Addis-Abeba exclut pour le moment toute idée d'intervention militaire ou de coupes budgétaires dans cette région qui, avec ses 110 millions d'habitants, représente environ 6% de la population éthiopienne.