Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'armée se méfie des représailles à Tombouctou

tombouctou mali   -  
Copyright © africanews
AFP

Mali

Armes lourdes et fusils mitrailleurs... Les soldats sont sur leurs gardes et multiplient les patrouilles dans les rues animées de Tombouctou. Les militaires craignent une nouvelle insurrection islamique dans la ville du Nord du Mali. Le pays sort à peine d'un coup d'état qui a provoqué la chute du président Ibrahim Boubacar Keita.

"Ces événements nous ont quand même obligés à redoubler de vigilance, comme vous le savez bien en de pareille situation, l’ennemi étant tapi dans l’ombre, [il] peut profiter d’une négligence pour vraiment nous porter des coups bas" a déclaré le Colonel Boubacar Sanogho, commandant de la région de Tombouctou.

"Les sanctions de la CEDEAO font plus de mal au peuple qu'au gouvernement " a rappelé le maire de Tombouctou, Aboubacrine Cissé.

Comme les autres villes du pays, Tombouctou souffre de l'embargo décrété par la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest depuis le coup d'état de la junte militaire.

Les commerçant de la ville sont en grandes difficultés : " Nous n'avons pas d'usine ici, nous n'avons rien, donc quand nous fermons les frontières, c'est un gros problème pour nous. Même les deux jours du coup d'État ont été très durs."

La population malienne espère que la CEDEAO va rouvrir rapidement les frontières et donner son feu vert à la reprise du commerce. Les 19 millions d'habitants de la nation sahélienne sont suspendus à cette annonce.

Voir plus