Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mali : la junte dévoile ses visages

Assimi Goita   -  
Copyright © africanews
MALIK KONATE/AFP or licensors

Mali

Après 24h très agitées, les mutins ont décidé de montrer leurs visages. Un officier malien, le colonel Assimi Goita, s'est présenté mercredi comme le chef de la junte qui a renversé la veille le président Ibrahim Boubacar Keïta et estimé que le Mali _«n'a plus droit à l'erreur». _

«Je me présente: je suis le colonel Assimi Goita, le président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP)», a-t-il déclaré à la presse en fin d'après-midi.

«Le Mali se trouve dans une situation de crise socio-politique, sécuritaire. Nous n'avons plus le droit à l'erreur. Nous, en faisant cette intervention hier, nous avons mis le pays au-dessus (de tout), le Mali d'abord», a-t-il dit, entouré de militaires armés.

Le colonel Goita ne pourra toutefois pas compter sur la moindre indulgence de la communauté internationale qui a unanimement condamné le putsch, réclamant le retour à l'ordre constitutionnel et la libération du président Keïta arrêté mardi par les militaires.

Lors d'un point de presse plus tôt dans l'après-midi, le porte-parole du CNSP, le colonel-major Ismaël Wagué, avait appelé les Maliens à «vaquer librement à leurs occupations» et à «reprendre sainement leurs activités». Il avait également demandé «d'arrêter immédiatement les actes de vandalisme et de destruction des édifices publics».

ismaël Wagué n'a en revanche rien dit sur le président Keïta, dit IBK, ni le chef du gouvernement, Boubou Cissé, toujours au camp militaire de Kati, le quartier général des auteurs du coup d'Etat près de Bamako.

Les militaires ont dit vouloir "une transition politique civile conduisant à des élections générales crédibles" dans un "délai raisonnable".

Voir plus