Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : reprise des vols de la China Southern malgré les craintes autour du Coronavirus

Kenya : reprise des vols de la China Southern malgré les craintes autour du Coronavirus

Kenya

Les liaisons aériennes rétablies entre le Kenya et la Chine. Mercredi, l’ambassade de Chine au Kenya a confirmé la reprise des vols commerciaux de la China Southern dans un contexte d’ampleur mondiale du nouveau Coronavirus dont l‘épicentre est le géant asiatique, la Chine.

Ce sont 239 passagers en provenance de la ville chinoise de Guangzhou, à bord d’un avion de la China Southern qui ont atterri ce mercredi 26 février à l’aéroport international Jomo Kenyatta de Nairobi. Il s’agit là du premier vol de la compagnie chinoise depuis la suspension, il y a environ deux semaines de la correspondance Guangzhou – Nairobi. Une timide reprise toutefois pour la compagnie aérienne qui ne fournira pour l’heure qu’un vol par semaine, au lieu de quatre précédemment.

A en croire le ministère kényan de la Santé ainsi que l’ambassade de Chine dans le pays, toutes les précautions ont été prises pour s’assurer qu’aucun passager n’est contaminé par le COVID-19, virus qui touche une quarantaine de pays à travers le monde pour un bilan à date de 80 000 cas confirmés et plus de 2 700 décès, dont l’essentiel en Chine.

Dans un communiqué, l’ambassade de Chine et le ministère ont ainsi déclaré que tous les passagers à bord ont été contrôlés et invités à se mettre en auto-quarantaine pendant 14 jours. Une notion « d’auto-quarantaine » sur laquelle les deux institutions se sont gardées de détails et qui ne fait qu’en rajouter à la psychose au sein de la population kényane.

>>> LIRE AUSSI : Coronavirus : l’Afrique mal préparée, selon l’OMS

Sur les réseaux sociaux, ils sont nombreux à s’interroger sur les implications d’une reprise des vols de la China Southern et les motivations qui ont conduit les autorités à l’autoriser. La contestation est d’autant plus vive que le ministère kényan de la Santé a émis une alerte voyage déconseillant aux ressortissants kényans de voyager dans les pays où des cas de COVID-19 ont été confirmés. Mais, à l’inverse, autorise des passagers en provenance de Chine à entrer sur le territoire national.

Jusque-là, seuls deux pays en Afrique – l’Egypte et l’Algérie – ont eu des cas confirmés du virus. Deux patients dont la vie ne serait plus en danger. Malgré cette apparente immunité du continent face à la déferlante du COVID-19 dans le monde, l’Organisation mondiale de la santé a averti samedi que les systèmes de santé en Afrique étaient mal équipés pour affronter l‘épidémie de coronavirus si des cas de contamination apparaissaient et se multipliaient sur le continent.

>>> LIRE AUSSI : Kenya – Coronavirus : l’accès à un Chinois suspecté de porter le virus refusé à des médecins
Voir plus