Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Cameroun : les législatives annulées dans 11 circonscriptions de l'ouest

Cameroun : les législatives annulées dans 11 circonscriptions de l'ouest

Cameroun

La cour constitutionnelle du Cameroun a procédé mardi à l’invalidation des résultats des législatives du 9 février dernier dans onze circonscriptions des régions occidentales. Fraudes faible taux de participation,… Plusieurs raisons évoquées.

La décision est tombée mardi soir. La cour constitutionnelle citée par des médias locaux venait de prononcer l’annulation des élections législatives du 9 février dernier dans onze circonscriptions des régions du nord-ouest et du sud-ouest.

Selon l’institution judiciaire, ces élections ont été entachées d’irrégularités de nature à hypothéquer la crédibilité des résultats et partant mettre à mal la légitimité de ceux-là qui devraient être élus dans ces conditions. Il y a aussi que le taux de participation a été faible. Il faut donc repartir aux urnes dans quelque 40 jours.

Une décision qui est loin d’arranger des candidats. Tant cette reprise nécessite la mobilisation de nouvelles ressources, surtout financières. Et même le parti au pouvoir semble lui aussi horripilé.

« Nous sommes frustrés par cette dernière décision, parce que nous avons beaucoup et nous pensions avoir terminé le travail et gagné. Mais le droit a été dit. Nous nous inclinons devant la décision de cette haute juridiction. Nous allons retourner vers les électeurs », a déclaré Grégoire Owona, secrétaire général adjoint du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC).

Les Camerounais avaient rendez-vous avec les urnes le 9 février pour élire les 180 membres de l’Assemblée nationale. Une élection qui s’est déroulée sur fond de crise entre le gouvernement central et des natifs des régions occidentales d’expression anglaise qui aspirent à une indépendance vis-à-vis de Yaoundé.

Voir plus