Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'Ethiopie fixe ses élections pour août 2020, premier test démocratique pour Abiy Ahmed

Ethiopie

En Ethiopie, le Conseil électoral a annoncé mercredi que les prochaines élections législatives pourraient se tenir le 16 août prochain. Une date hypothétique, prévient le Conseil, qui consacrerait toutefois les premières élections sous le règne du dirigeant Abiy Ahmed, soumis à de nombreuses pressions internes.

Depuis quelques mois, le Premier ministre éthiopien plaide pour une tenue rapide des élections. Si l’on devait se tenir à son calendrier, ces législatives se seraient tenues courant mai ou juin. Et cela, malgré les réticences des opposants d’Abiy Ahmed et même du Conseil électoral qui craignent que les violences constatées ces derniers mois dans le pays ne resurgissent et n’empiètent sur le processus.

En effet, bien que salué pour ses réformes inédites tant au niveau politique qu‘économique dans le pays, Abiy Ahmed doit aborder de front une opposition croissante, souvent même dans ses propres rangs. La plus emblématique est sans doute celle de l’activiste Jawar Mohamed fondateur du média d’opposition Oromia Media Network (OMN). Ancien allié du Premier ministre éthiopien, M. Mohamed qualifie désormais ce dernier de « dictateur » et compte bien le défier lors des prochaines législatives. Autre obstacle, les tensions ethniques latentes qui se soldent en dizaines de morts à la moindre étincelle.

Mais pour Abiy Ahmed, le temps presse. Celui qui a obtenu la reconnaissance internationale pour son audace avec notamment un prix Nobel de la Paix en octobre, espère désormais consolider son pouvoir dans son propre pays et ainsi poursuivre ses réformes qui lui valent autant admiration que critiques.

>>> LIRE AUSSI : Afrique : la démocratie à l‘épreuve des réformes
Voir plus