Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : l'avocat du leader sécessionniste biafrais recherché par la police

Nigeria : l'avocat du leader sécessionniste biafrais recherché par la police

Nigéria

Au Nigeria, la police a déclaré mardi être à la recherche d’Ifeanyi Ejiofor, avocat de Nnamdi Kanu, dirigeant du mouvement des peuples autochtones du Biafra (IPOB).

« J’aimerais que les Nigérians sachent qu’au moment où nous parlons, l’avocat Ejiofor, membre de l’IPOB et ses cohortes ont été déclarés recherchés par le commandement », a déclaré mardi, John Abang, responsable de la police de l‘État d’Anambra.

D’après des médias locaux, cette recherche a été lancée quelques heures après les affrontements entre la police et des proches de l’avocat à son domicile. Tout a commencé lors d’une perquisition des policiers qui venaient d‘être informés de la séquestration d’une personne dans la maison d’Ifeanyi Ejiofor.

Mais les deux parties ont vite cédé à la tentation de l’affrontement. Le bilan fait état de deux policiers tués.

Des Nigérians estiment que la perquisition effectuée au domicile de M. Ejiofor est illégale.

« Quel est le crime que l’avocat Ifeanyi Ejiofor a commis qui puisse justifier une descente conjointe de l’armée et la police à son domicile pour l’assassiner, nous avertissons le monde que la vie des Biafrais est en danger ? », s’est interrogé un internaute sur Twitter.

Luttant pour l’indépendance du Biafra, le responsable du mouvement des peuples autochtones du Biafra (IPOB) a maille à partir avec la justice de son pays qui le traque entre autres pour trahison.

Libéré sous caution (250.000 euros), le leader indépendantiste a été vu pour la dernière fois au Nigeria en septembre 2017, quelques jours après une perquisition de son domicile par l’armée.

Réapparu en octobre dernier en Israël, Nnamdi Kanu a appelé à boycotter la présidentielle à venir. Un appel que les populations Igbos avaient boycotté au point de participer à la réélection de Muhammadu Buhari.

Voir plus