Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Sahara occidental : élévage de dromadaires "à l'ancienne"

Sahara occidental : élévage de dromadaires "à l'ancienne"

Sahara occidental

Au cœur du désert d’Oued Eddahab, près de la côte atlantique du Sahara occidental, Habiboullah Dlimi élève son troupeau de dromadaires pour le lait, la viande et la course “A l’ancienne”, dans la tradition de ses ancêtres.

L‘élevage intensif de dromadaires gagne du terrain dans d’autres pays arides comme l’Arabie Saoudite. Ce qui a fait l’objet de quelques études des autorités marocaines.

“Les chameaux, c’est quelque chose qui commence à être connu par le monde, vu la qualité et les bienfaits de sa viande et de son lait. Il devient l’un des animaux les mieux commercialisés au niveau de notre pays qui est le Maroc”, explique Habiboullah Dlimi, éleveur de chameaux.

L‘élevage de chameaux, en particulier pour participer à des courses, demande un peu plus d’efforts, car aller chercher de l’eau et des pâturages dans le désert est une rude épreuve.

“Quand le fermier achète du fourrage et de l’eau pour son bétail, ce sont les deux choses les plus difficiles. Ici au Sahara, l’eau et les puits sont rares et les réservoirs sont trop chers”, indique Hamiya Lahbib, éleveur de chameaux producteurs de lait.

Dhakla peut se vanter d’avoir le plus grand nombre d‘éleveurs de chameaux au Maroc. Cependant, la ville n’accueille pas de compétitions de courses de chameaux qui pourraient améliorer l’agriculture.

“Chameaux huit fois champions”

Mais Dlimi peut se féliciter de son travail, car ses animaux ont pour certains déjà gagné des courses.

“J’ai de la chance d’avoir des chameaux qui ont déjà été, grâce à Dieu, huit fois champions, et c’est un privilège car ils parlent de Habiboullah Dlimi dans la course, tout le monde a peur de moi, je suis le meilleur pilote”, se félicite Habiboullah Dlimi.

L’activité a autrefois été pratiquée dans le cadre d’un système agricole durable.

Avec la civilisation et la technologie, l‘élevage des chameaux devient de plus en plus commercial au Sahara occidental.