Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Un "cessez-le-feu permanent" au Soudan

Un "cessez-le-feu permanent" au Soudan

Soudan

Les pourparlers entre le Soudan et les groupes rebelles reprennent jeudi à Djouba un jour après avoir été suspendus. Et pour cause, un des groupes rebelles accuse les forces gouvernementales de bombarder ses positions au Kordofan-Sud.

Le Mouvement populaire de libération du Soudan a quitté les négociations qui se déroulaient dans la capitale du Soudan du Sud, après avoir accusé l’armée d’un raid sur son camp.

“Nous avons donné du temps à l’initiative du gouvernement. S’ils veulent retarder les choses, nous ne ferons qu’attendre, mais nous les exhortons à régler ces problemes le plus rapidement possible afin que nous puissions nous asseoir à la table des négociations le plus tôt possible”, explique Amar Amoun, Secrétaire général du Mouvement populaire de libération du Soudan-Nord.

Le chef du Conseil souverain du Soudan, Abdel Fattah al-Burhan, n’a pas tardé à ordonner aux forces armées de cesser les hostilités dans tout le pays, afin de permettre la reprise des pourparlers.

Le Premier ministre Abdalla Hamdock a fait de la paix avec les groupes rebelles l’une de ses principales priorités. Le conflit au Darfour, dans les États du Nil Bleu et du Kordofan méridional a menacé de faire échouer les aspirations du Soudan à un régime civil.

Voir plus