Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Zimbabwe : le médecin syndicaliste porté disparu depuis cinq jours retrouvé vivant (HRW)

Zimbabwe : le médecin syndicaliste porté disparu depuis cinq jours retrouvé vivant (HRW)

Zimbabwe

Un médecin et syndicaliste zimbabwéen porté disparu depuis le 15 septembre après avoir appelé à une grève dans les hôpitaux publics a été retrouvé vivant, a-t-on appris jeudi soir de sources concordantes.

Son organisation, le syndicat des médecins hospitaliers (ZHDA), avait accusé la sécurité d’Etat de l’avoir kidnappé pour son rôle dans une grève qui perturbe le secteur de la santé.

Peter Magombeyi, président de la ZDHA porté disparu depuis le 15 septembre, “a appelé et est vivant”, a déclaré à l’AFP Dewa Mavhinga, directeur de l’organisation Human Rights Watch (HRW) pour l’Afrique australe.

“Une équipe de médecins et d’avocats est en route” pour Nyabira, une localité à une trentaine de kilomètres au nord de la capitale Harare où il se trouve actuellement, a-t-il ajouté sans pouvoir préciser son état de santé.

Peter Magombeyi “a appelé, il avait peur et il semblait désorienté”, a confirmé à l’AFP Allan Domingo, de la ZDHA

Il est actuellement interrogé par les policiers, a précisé le vice-président du syndicat, Masimba Ndoro.

Le 8 septembre, Peter Magombeyi avait confié à l’AFP avoir reçu des menaces de mort. Il estime avoir été kidnappé par les personnes qui ont proféré ces menaces, a précisé jeudi soir Dewa Mavhinga.

>>> LIRE AUSSI : Zimbabwe : disparition inquiétante d’un médecin syndicaliste

Cette semaine, plusieurs manifestations avaient été organisées au Zimbabwe pour demander sa remise en liberté.

Une cinquantaine de personnes enlevées et torturées

Jeudi encore, plusieurs centaines de médecins ont protesté dans la capitale Harare et dans la seconde ville du pays, Bulawayo (sud-ouest), en scandant “Pas de Peter, pas de travail”.

A Harare, les manifestants ont déposé une pétition au parlement pour demander aux autorités de faire la lumière sur sa disparition. 

Depuis le début de l’année, plus d’une cinquantaine de personnes critiques du gouvernement du président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa ont été enlevées et torturées, selon HRW.

La disparition de Peter Magombeyi était intervenue alors que les médecins hospitaliers du pays avaient entamé au début du mois, à l’appel du ZDHA, une grève pour exiger que leurs salaires soient revalorisés après avoir perdu quinze fois de leur valeur en l’espace d’un an.

Le Zimbabwe est englué depuis près de vingt ans dans une crise économique vertigineuse, héritage du règne de l’ex-président Robert Mugabe, décédé la semaine dernière à 95 ans.

AFP

Voir plus