Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Afrique du Sud : une quadruple championne nationale de full-contact assassinée

Afrique du Sud : une quadruple championne nationale de full-contact assassinée

Afrique du Sud

L’Afrique du Sud orpheline de sa championne nationale de full-contact. Leighandre Jegels a été abattue vendredi par un policier supposé être son petit ami. Une enquête est en cours.

Selon des médias sud-africains dont le site Dispatch Live, le drame s’est produit ce vendredi 30 août à 14 heures dans la région du Cap oriental.

Leighandre Jegels est décédée sur le coup pour avoir reçu des balles de son petit ami qui est en même temps policier, d’après des témoins.

Si le mobile du crime n’est pas encore connu, le policier a également tiré sur la mère de sa supposée petite amie. Cette dernière est prise en charge dans un hôpital du Cap. Son pronostic vital ne serait pas engagé, d’après des témoins.

Introuvable jusqu’ici, le policier soupçonné d’avoir supprimé la vie de la boxeuse est recherché par les éléments de son unité afin d‘être présenté à la justice pour jugement pour homicide volontaire.

Surnommée « Baby Lee », Leighandre Jegels était âgée de 25 ans. Elle est quadruple championne nationale de full-contact (2009, 2010, 2011 et 2012) des moins de 55 kg.

Absente des rings depuis 2017, elle devrait faire sa réapparition dans l’univers des arts martiaux en juillet prochain.

La disparition de Jegels pourrait encore secouer l’Afrique du Sud. Au même titre que celle de la Reeva Steenkamp dont la mort en 2013 est attribuée par certains Sud-Africains à son compagnon, Oscar Pistorius, ancienne star paralympique.

Voir plus