Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : dernière commémoration publique de la mort du père de l'indépendance

Kenya : dernière commémoration publique de la mort du père de l'indépendance

Kenya

Pour le président Uhuru Kenyatta, l’anniversaire de la mort du père de l’indépendance Jomo Kenyatta sera désormais célébré seulement dans un cadre familial.

Sous les auspices du président Uhuru Kenyatta, l‘État kényan a rendu jeudi un hommage solennel à Jomo Kenyatta, premier président du pays de l’Afrique de l’Est. Comme cela s’est toujours fait durant ces 40 dernières années.

En effet depuis la mort du père de l’indépendance, le 22 août 1978 à Mombasa, les Kényans sous l’impulsion de leurs dirigeants comme Arap Moi et Mwai Kibaki et au-delà des antagonismes ethniques (kikuyu et luo) ont toujours fait feu de tout bois pour honorer la mémoire de Jomo Kenyatta.

Lui qui, au prix de mille et une privations et sacrifices (exemple emprisonnement de 1952 à 1961) obtint l’indépendance de son peuple le 12 décembre 1963.

Mais ce 41è anniversaire sonne désormais le glas des commémorations officielles de la mort du père biologique d’Uhuru Kenyatta. « La famille de Mzee (doyen en swahili) Jomo Kenyatta a convenu que ce serait la dernière célébration de Mzee de cette manière » a déclaré le président Kenyatta.

Et « peu importe la manière dont on se souvient de lui, il reste notre père à nous tous. Personne ne peut effacer cela de nos mémoires », a déclaré un jeune de Nairobi. D’autres observateurs continuent de se souvenir de ces propos de Jomo : « Quand les missionnaires sont venus en Afrique, nous avions les terres et ils avaient la Bible. Ils nous ont appris à prier les yeux fermés. Lorsque nous les avons ouverts, ils avaient la terre et nous la Bible ».

Voir plus