Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Pauvreté au Nigeria : Buhari revendique 5 millions de personnes sauvées

Pauvreté au Nigeria : Buhari revendique 5 millions de personnes sauvées

Nigéria

Plus de 5 millions de Nigérians ont été sauvés de l’extrême pauvreté. Un exploit revendiqué par le président Buhari par le biais mis en place depuis son premier mandat.

Plus de 200 jeunes venus des quatre coins et recoins de la planète sont réunis à Abuja, capitale du Nigeria à l’occasion du Forum mondial sur l’emploi des jeunes organisé du 1er au 3 août par l’Organisation internationale du travail (OIT).

Un forum qui se tient au moment où les dernières estimations de l’OIT font état de 173,6 millions de jeunes chômeurs en 2019 dans le monde. Ce chiffre devrait grimper un tout petit peu à 174,3 millions en 2020.

Quant à la situation au niveau africain, c’est peu dire que le continent n’est pas en reste, car des études font état de 60 % de jeunes actifs au chômage. Un véritable facteur aggravant de la pauvreté.

L’heure est ainsi à l’action. Comme le recommande le thème choisi pour ces retrouvailles d’Abuja : « La crise de l’emploi des jeunes : appel à l’action ».

Chiffres pas encore confirmés

Et des actions sont déjà menées. Parmi ces projets, le programme national d’investissement social (NSIP) mis en place par Muhammadu Buhari, élu en 2015 à la présidence du Nigeria avant d‘être reconduit en février dernier.

À en croire l’ancien général de l’armée nigériane, son offensive été suivie de résultats probants. « Depuis sa mise en place en 2015, le NSIP a créé plus de 3 millions d’emplois directs et indirects pour les jeunes. Ce qui a permis de sortir de la pauvreté plus de 5 millions de personnes », s’est félicité Boss Mustapha, secrétaire général du gouvernement représentant Buhari à l‘événement.

Selon le président nigérian, les secteurs ayant permis la réalisation de ces résultats sont entre autres l’agriculture, les BTP, le commerce et la microfinance.

Mais si le discours de M. Mustapha a été ponctué par des applaudissements prolongés, ces chiffres ne sont pas encore confirmés par des institutions indépendantes en charge de la surveillance de la gouvernance.

Voir plus