Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Incendie Notre Dame de Paris : les dons des milliardaires français se font attendre

Incendie Notre Dame de Paris : les dons des milliardaires français se font attendre

France

Du 15 au 16 avril 2019, le monde assistait, impuissant, à l’incendie d’un des monuments les plus prestigieux et célèbres de Paris, la capitale française. Dans la foulée des efforts des pompiers français qui se sont battus pour arrêter l’incendie monstre, une bordée de promesses a été faite pour relever au plus vite la cathédrale gothique parisienne. Des jours sont passés, puis des mois… Nombre de promesses ne sont restées que des mots, surtout celles des milliardaires français.

La presse américaine n’a pas hésité à dresser le parallèle entre les donateurs américains et les donateurs français. Un article publié sur le site de la chaîne américaine CBS News apprend notamment qu’une grande partie de l’argent versé jusqu‘à présent proviendrait des donateurs particuliers, notamment américains.

Après l’incendie, mécènes et entreprises, de même qu’un roi ivoirien, avaient pourtant promis de verser en tout 850 millions d’euros pour la réfection de l’ouvrage. Mais, à ce jour, seuls 38 millions ont été effectivement reçus par la cathédrale. Bernard Arnault et François Pinault – première et troisième fortunes de France selon « Forbes » – en avaient respectivement promis 200 et 100 millions. Ils n’en ont versé que 20 millions.

>>> LIRE AUSSI : Incendie de Notre-Dame : un roi ivoirien veut participer à la reconstruction

Les milliardaires français seraient-ils pour autant pingres ? Le directeur de la communication de Notre-Dame André Finot n’a pas cette conviction. En juin, il expliquait du reste à l’Associated Press que les riches donateurs « veulent savoir exactement pour quoi leur argent sera dépensé », et ne désirent pas « juste payer les salaires des employés ».

Mercredi, le projet de loi devant permettre d’encadrer la réfection et la conservation de Notre-Dame devrait être de retour devant le Sénat français. Qui sait, peut-être qu‘à l’issue de cette étape, les milliardaires français oseront mettre la main au portefeuille.

Voir plus