Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Finales NBA : Siakam mate les Warriors

Finales NBA : Siakam mate les Warriors

NBA

Auteur de 32 points lors du match 1, le Camerounais Pascal Siakam a largement contribué à la victoire Toronto Raptors qui lance de la meilleure des manières les finales de la NBA face aux Golden State Warriors.

Les Raptors de Toronto ont créé la sensation en remportant le match 1 des finales de la NBA dans la nuit de jeudi à vendredi au Scotiabank Arena. Une victoire éclatante (118 – 109) devant les Golden State Warriors, double tenants du titre, grâce notamment à un Pascal Siakam monstrueux. Auteur de 32 points, le Camerounais a littéralement assommé les coéquipiers d’un Stephen Curry (34 points) trop seul pour stopper la machine canadienne.

Une nuit magique pour le natif de Douala qui n’a pas pu s’empêcher de faire un clin d‘œil à l’Afrique. « Je pense que c’est incroyable, cela montre simplement la croissance du continent, le Cameroun, et le basketball en Afrique en général. Être à ce stade et représenter le continent, c’est incroyable, je me sens béni et je veux juste que ce sport continue de grandir en Afrique et que les enfants le voient et, espérons-le, que cela les inspire. », a réagi l’intérieur camerounais.

Je veux juste que ce sport continue de grandir en Afrique

Une inspiration qui sera encore plus grande si l’intérieur des Raptors réussit à dompter l’ogre californien. Des Warriors qui devront réagir lors du match 2 lundi toujours à Toronto. « Encore une fois, donnez du crédit à Toronto. Ils ont joué un grand match, ils ont beaucoup tiré, des tirs difficiles. Notre défense de transition et nos changements… c‘était vraiment difficile à surmonter, surtout sur la route, alors nous devons nous améliorer. », dixit l’entraîneur des doubles champions de la NBA, Steve kerr.

L’acte 2 de cette finale de la NBA s’annonce donc très bouillant entre des Raptors bluffants et des Warriors blessés qui tenteront de se relever avant d’accueillir les Canadiens lors du match 3.