Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mali : Le retour d'une infirmière à Gao, malgré l'insécurité

Mali : Le retour d'une infirmière à Gao, malgré l'insécurité

Mali

Les conflits qui sévissent au Mali ont conduit des milliers de personnes à fuir le pays à la recherche d’endroits plus sûrs.

Ce fut le cas de Jamilla Amadou, qui a quitté la ville de Gao en 2012 lorsque des groupes extrémistes ont occupé la ville du nord.

Mais elle a décidé de rentrer chez elle après des années d’exil pour mettre à profit ses compétences en soins infirmiers, pour aider à reconstruire sa ville malgré l’insécurité.

“Nous prenons soin des patients. Les gens viennent avec toutes sortes d’infections : paludisme, diarrhée, fièvre typhoïde, problèmes d’estomac, hypertension artérielle.” Confit-elle .

Cette femme de 50 ans affirme que la plupart des patients qu’elle reçoit sont principalement des personnes déplacées par le conflit.

La violence n’est pas seulement le fait de groupes djihadistes ayant des liens avec Al-Qaïda et l‘État islamique, mais il ya egalement des affrontements ethniques qui ont conduit à la mise à sac des hôpitaux et des services publics.“Il a été pillé en avril2012. Tout a été volé, a-t-elle déploré .

Aujourd’hui, elle est infirmière major au Centre de Santé de Référence de Gao, un hôpital général qui dessert environ 550 000 personnes dans le nord du Mali.

Selon Jamilla , la situation sécuritaire semble s’améliorer par rapport a la periode de 2012 à 2013.

Voir plus