Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Libye : le G7 fait pression sur les forces du maréchal Haftar

Libye : le G7 fait pression sur les forces du maréchal Haftar

Libye

Exercer la pression sur les forces du maréchal Khalifa Haftar pour que cesse leurs offensives sur la capitale Tripoli, telle est la démarche des chefs de la diplomatie du G7 réunis en France ce lundi.

Le Conseil de sécurité des Nations unies, déterminé à organiser la conférence nationale libyenne dans le respect de son agenda, a appelé l’armée nationale libyenne du maréchal Haftar à interrompre toute hostilité. “Nous n’abandonnerons jamais notre soutien au peuple libyen”, a martelé Antonio Guterres, le chef de l’ONU.

Entre-temps, la Russie a appelé à un règlement pacifique, dans ce pays qui tend vers un nouvel embrasement. “Nous appelons toutes les parties libyennes à entamer un dialogue sans conditions préalables. Nous sommes toujours en contact avec les forces libyennes, et nous exprimons notre préoccupation au Conseil de sécurité de l’ONU au sujet de cette crise et de la guerre contre l’armée libyenne et nous demandons que cessent ces affrontements et que les parties commencent à négocier”, a renchéri le ministre russe des Affaires étrangères, Sergei Lavrov.

Lors d’une conférence de presse conjointe dans la capitale égyptienne, le Caire, le chef de la diplomatie égyptienne Sameh Shoukry a réaffirmé le soutien de l‘Égypte à un règlement pacifique, notamment politique, de la crise libyenne.

La chute du régime de Mouammar Kadhafi n’a pas apporté les résultats espérés par la révolution soutenue militairement par les puissances occidentales. Bien au contraire, le pays est depuis divisé avec deux autorités rivales qui se disputent le pouvoir : le GNA dans l’Ouest, reconnu par la communauté internationale, et l’ANL de Khalifa Haftar dans l’Est.

>>> LIRE AUSSI : Libye : 35 morts depuis le début de l’offensive de Haftar, selon Tripoli
Voir plus