Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Côte d'Ivoire : pour booster sa compétitivité, le port d'abidjan fait peau neuve

Côte d'Ivoire : pour booster sa compétitivité, le port d'abidjan fait peau neuve

Côte d'Ivoire

Le port d’Abidjan veut rivaliser avec les principales plateformes portuaires du continent. Avec 90 % du trafic extérieur sur le plan national, le port de la capitale économique ivoirienne s’impose comme l’un des leaders en Afrique de l’Ouest.

Mais il doit encore faire des efforts de modernisation pour atteindre les standards de ceux de Tanger, au Maroc ou de Durban en Afrique du Sud.

« Après 2011, dans le cadre de la reprise de l‘économie ivoirienne et de la modernisation des infrastructures, notamment portuaire, un vaste programme de réhabilitation des infrastructures, et d’amélioration des aires de circulation et de la gestion des décongestions a été entreprise. C’est un vaste programme pour un coût global de 850 milliards de Francs CFA environ », informe le directeur du Port autonome d’Abidjan, Hien Sié.

Apport chinois

Les travaux de modernisation du port d’Abidjan ont débuté en 2012, et ont bénéficié d’un financement de la Chine de l’ordre d’1,67 milliards d’euros.

« Les travaux en cours permettront au port d’Abidjan d’accueillir des navires de 16 mètres de tirant d’eau. Mais ce projet est en cours… La phase d’infrastructures sera bouclée pour septembre 2019. Mais les super structures, les équipements seront prêts pour au plus tard juillet-septembre 2020 », a-t-il précisé.

La nouvelle version du port d’Abidjan permettra d’accueillir des navires transportant 10 000 conteneurs, contre 3 500 jusqu’ici. Par ailleurs, le port, qui se trouve dans une lagune, a achevé en février l‘élargissement et l’approfondissement du canal de Vridi qui le relie à la mer pour un coût de 230 millions d’euros. Cet aménagement va permettre le passage des navires sans limitation de longueur, contre 250 mètres maximum auparavant.

Voir plus