Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Nigeria : les jacinthes d'eau, une poule aux oeufs d'or

Nigeria : les jacinthes d'eau, une poule aux oeufs d'or

Nigéria

Une entrepreneuse nigériane transforme des jacinthes d’eau en produits artisanaux écologiques.

Pour beaucoup de gens, la présence de jacinthes d’eau dans les rivières et lacs est une source d’inquiétude. Non seulement, elles empêchent la lumière du soleil d’atteindre d’autres espèces aquatiques, mais elles diminuent également le débit de l’eau. Les pêcheurs considèrent cette plante envahissante comme une menace pour leurs moyens de subsistance car étouffante pour les poissons.

Mais pour l’entrepreneuse nigériane, Achenyo Idachaba, ces herbes aquatiques sont une poule aux œufs d’or, une opportunité d’affaires en plein essor. Elle en a fait un business en les utilisant pour fabriquer des produits artisanaux écologiques.

« Comment ce voyage de transformation a commencé ? C‘était après un déplacement effectué à Lagos, au Nigeria, où je suis basée. J’ai vu ce tapis de foliage dense constitué de jacinthes d’eau et qui avait obstrué tous ces bateaux de pêche. Bien sûr, cela a attiré mon attention et la raison pour laquelle elle a retenu mon attention était que normalement les bateaux de pêche devraient être sur les eaux avec les pêcheurs exerçant leur métier, de sorte que j’ai pensé qu’il était potentiellement bénéfique d’utiliser cette mauvaise herbe de façon obstructive », raconte Achenyo Idachaba.

>>> LIRE AUSSI : Burkina : une étudiante veut transformer la jacinthe d’eau en électricité

Changement des mentalités

C’est ainsi que la fondatrice de Mitimeth a réussi à changer le regard négatif porté sur ces plantes aquatiques à Lagos. « Au moment où nous suivons le processus et que 5 à 10 jours d’entraînement ont déjà été effectués, les gens avaient déjà confectionné des objets avec les jacinthes d’eau. Vous constatez donc un changement radical du scepticisme initial au meilleur que je peux réellement tirer d’une sorte de moyen de subsistance grâce à la production d’articles de jacinthes d’eau », se réjouit-elle.

Achenyo Idachaba cite également le compost et le biogaz parmi les autres avantages dérivés des jacinthes d’eau. Depuis 2011, son entreprise emploie plus de 300 femmes qui tissent des produits variés, notamment des tissus en coton mélangé, des chaussures, des sacs et de nombreux autres produits ornementaux.

En plus d’aider les femmes nigérianes à fabriquer des produits artisanaux complexes, l’entrepreneuse de 46 ans s’est associée à des créateurs de mode pour la conception de vêtements avec les jacinthes d’eaux.

Voir plus