Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Museveni rassure les Ougandais au milieu des tensions avec le rwanda

Museveni rassure les Ougandais au milieu des tensions avec le rwanda

Ouganda

Le président ougandais Yoweri Museveni a déclaré vendredi que son pays était prêt à vaincre toute agression alors que les tensions avec le Rwanda voisin augmentaient.

Museveni, qui s’exprimait lors des célébrations de la Journée internationale de la femme dans la région de Rwenzori, près de la frontière avec la République démocratique du Congo, a exhorté les gens à “ ne pas avoir peur “.

“Personne ne troublera la paix en Ouganda. La paix sera maintenue. Les FAD sont au Congo et le conflit y restera. Quiconque veut provoquer un conflit à Kasese, n’y parviendra pas ”, peut-on lire en partie sur le site Web de la Chambre d‘État.

Personne ne troublera la paix en Ouganda. La paix sera maintenue. Les FAD sont au Congo et le conflit y restera

Kampala et Kigali ont échangé des accusations d’hostilités ces dernières semaines. Mardi, le ministre rwandais des Affaires étrangères Richard Sezibera a accusé l’Ouganda de fournir des bases à deux groupes rebelles – le Congrès national rwandais (CNR) et les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR).

“Le RNC et les FDLR travaillent depuis l’Ouganda avec l’appui de certaines autorités locales. C’est un autre cas grave et nous en avons discuté avec eux”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Kigali.

Le RNC est un groupe rebelle dirigé par certains des dissidents les plus éminents du Rwanda, dont Kayumba Nyamwasa, basé en Afrique du Sud. Ses fondateurs disent que c’est un parti politique.

Les FDLR sont un groupe rebelle composé en partie d’anciens soldats rwandais et de milices hutues qui ont fui en République démocratique du Congo après avoir massacré environ 800 000 Tutsis et Hutus modérés pendant le génocide de 1994 au Rwanda.

Dans une déclaration, le ministre ougandais des Affaires étrangères a nié ces accusations.

Cette semaine, les médias ougandais ont rapporté que le Rwanda amassait des troupes près de sa frontière avec l’Ouganda. La semaine dernière, le Rwanda a fermé sa frontière de Katuna au trafic à destination et en provenance de l’Ouganda, citant des travaux de réparation. Kigali a également conseillé à ses ressortissants de ne pas se rendre à Kampala.

Les médias ougandais ont rapporté vendredi que Museveni avait conseillé aux responsables gouvernementaux d’ignorer les provocations de Kigali.

Voir plus