Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Pour Buhari, "une élection n'est pas une guerre"

Pour Buhari, "une élection n'est pas une guerre"

Nigéria

À peine sa victoire actée, Muhammadu Buhari regarde désormais devant. Mais alors que son principal rival Atiku Abubakar conteste les résultats, le président tend la main à ses adversaires.

Le chef de l‘État nigérian a appelé mercredi, à Abuja, ses compatriotes à tourner la page et à accepter le jeu démocratique, donc le verdict des urnes. Pour Muhammadu Buhari, il faut savoir tourner la page et comprendre la signification d’une élection qui, à ses yeux, « n’est pas une guerre et ne devrait jamais être considérée comme une affaire de “agir ou mourir”. Je prie pour que nous acceptions, tous, cette approche démocratique des élections, aussi controversée soit-elle », a exhorté le président nigérian au lendemain de sa réélection.

Sortis de ces élections profondément divisés, les Nigérians attendent beaucoup de leur chef de l’Etat pour qui l’unité devient plus que jamais nécessaire. « Tous les Nigérians qui vont de l’avant doivent s’unir dans la fraternité pour assurer un avenir brillant et épanouissant. Je veux donc vous assurer que nous continuerons à engager toutes les parties qui ont à cœur l’intérêt supérieur des Nigérians… Notre gouvernement restera inclusif et nos portes resteront ouvertes. C’est ainsi que nous construirons le pays de nos rêves – un pays sûr, prospère et libre d’impunité », a poursuivi le président Buhari.

Le leader du Congrès des progressistes le sait, cette fois, il n’a plus droit à l’erreur. Il devra non seulement redresser une économie en souffrance, mais également apaiser un climat social qui ne cesse de se dégrader.

Voir plus