Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Premier sommet UE, Ligue-arabe : les dirigeants réunis en Égypte

Premier sommet UE, Ligue-arabe : les dirigeants réunis en Égypte

Egypte

Les dirigeants de l’Union européenne et de la Ligue arabe se sont rencontrés dimanche à Charm el-Cheikh, dans l’est de l‘Égypte, dans le but mettre en place des stratégies afin de protéger leurs intérêts diplomatiques, économiques et de sécurité traditionnels.

Le sommet de deux jours – auquel ont pris part les dirigeants de près d’une quarantaine de pays des deux côtés – est considéré par les deux parties comme un moyen de protéger leurs intérêts diplomatiques, économiques et de sécurité traditionnels aujourd’hui affaiblis par les divisions internes et les problèmes régionaux, notamment le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, la crise du Golfe, les guerres régionales et le Brexit.

Le dossier des migrations, au cœur des relations entre les deux blocs, a également été abordé par Donald Tusk qui a appelé à une collaboration étroite.

"Nous ne voulons pas voir ce vide (laissé par les Etats-Unis, ndlr) absorbé par la Russie et la Chine".

“Aujourd’hui, nous sommes là pour renforcer notre coopération pour le bénéfice de nos peuples. Nous devons faire cela ensemble et ne pas le laisser à des puissances mondiales loin de notre région”, a déclaré le président du Conseil européen Donald Tusk lors de son discours d’ouverture dimanche, dans une allusion à la Chine et à la Russie.

Le sommet intervient à un moment où les Etats-Unis se désengagent de la région, au contraire de la Russie et la Chine, ce qui n’est “pas nécessairement dans notre intérêt”, a assuré une source de l’UE.

L’hôte du sommet, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a estimé que l’immigration n‘était “pas un défi” mais un “secteur prometteur de coopération entre nos pays”.

“Le danger du terrorisme haineux se propage partout dans le monde (…) et nous avons aujourd’hui plus que jamais besoin de nous dresser ensemble face à ce danger”, a-t-il dit.

Au deuxième et dernier jour du sommet lundi, l’accent a été mis plus particulièrement sur les dossiers régionaux dont le Yémen, la Libye, la Syrie ou le processus de paix israélo-palestinien.

AFP

Voir plus