Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mali : 14 personnes arrêtées dans une affaire de pédophilie, entre autres

Mali : 14 personnes arrêtées dans une affaire de pédophilie, entre autres

Mali

<p><strong>Des affaires qui défraient la chronique dans un pays peu habitué à la médiatisation de ce genre de scandale. Publication de vidéo à caractère pornographique, pédophilie et viols collectifs. Le décor étant planté, en voici les détails.</strong> </p> <p>A Bamako, la police malienne a procédé en trois jours à l’arrestation de 14 individus impliqués dans ces affaires sordides. La première affaire concerne une petite fille qui a fait les frais de la folie bestiale d’un groupe de pédophiles. Ces derniers l’ont violée, ont filmé leur “exploit” et l’ont publié sur les réseaux sociaux. Parmi les présumés violeurs, un adolescent de 16 ans.</p> <p>Et bien sûr, l’horreur suscitée par une telle animosité a provoqué une énorme vague d’indignation, notamment au sein des associations locales. 10 d’entre elles ont exigé l’arrestation des individus à la libido déréglée.</p> <h3>Demandes de “sanctions exemplaires”</h3> <p>En plus de ces associations, des <span class="caps">ONG</span>. Au total, ils sont 13 à demander des sanctions exemplaires à l’encontre des indélicats. L’on compte parmi les indignés l’Association malienne de défense des droits de l’homme (<span class="caps">AMDH</span>). Vu la situation, Me Moctar Mariko, le président de l’ <span class="caps">AMDH</span> fait entendre que <em>« l’adoption de la loi sur les violences basées sur le genre devient urgente »</em> dans son pays.</p> <p>La deuxième affaire fait aussi cas d’un viol collectif, qui a eu lieu dans la même ville de Bamako, au quartier très animé d’Hippodrome. Trois individus ont été arrêtés dans cette seconde affaire de viol.</p> <p>Un autre scandale fait état de pédophilie, avec pour bourreau un homme de 75 ans, qui a déversé ses ardeurs sexuelles sur une fillette. Il a lui aussi été mis aux arrêts. </p> <p>Et ce n’est pas tout ; six autres personnes sont aux mains de la police pour avoir enregistré et distribué une vidéo à caractère pornographique. Le but de ces individus était clair, mais non moins étrange : faire du chantage à un homme. Parmi les « maîtres chanteurs », une adolescente de 16 ans.</p> <p>Pourquoi une telle montée en puissance des déviations sexuelles dans la capitale malienne ? La question reste posée. Nous y reviendraons dès que possible.</p>