Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tunisie : des manifestants bravent l'interdiction présidentielle

Des manifestants tunisiens font face à la police lors de manifestations contre le président Kaïs Saied, lors du 11e anniversaire de la révolution tunisienne, 14 janvier 2022.   -  
Copyright © africanews
FETHI BELAID/AFP or licensors -

Tunisie

À coup de canon à eau et par usage de la force, la police tunisienne a tenté de disperser les manifestants dans la capitale. Près de mille personnes sont descendues sur la célèbre avenue Habib Bourguiba, pour commémorer le 11e anniversaire de la Révolution et le départ du président Zine el-Abidine Ben Ali. Ils manifestent également contre le président actuel.

"Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de la révolution", explique Sihem Ben Sedrine, militante des droits de l'Homme et ancienne présidente de l'Instance Vérité et Dignité (IVD). "Elle a été effacée du calendrier par un acte de dictature et nous ne sommes pas d'accord, car l'histoire n'est pas écrite comme nous le voulons".

Le président Kaïs Saied a décidé de changer la date de la célébration pour le 17 décembre, date où le vendeur Mohamed Bouazizi s'est immolé par le feu. Le président a décidé de diverses mesures, comme un couvre-feu de deux semaines et interdit les rassemblements depuis jeudi, officiellement pour éviter la propagation du coronavirus.

"Nous sommes ici pour défendre toutes les institutions de la République, à commencer par la justice en tant qu'autorité indépendante", continue-t-elle. "Pour nous, elle est aujourd'hui la cible de cette dictature en attente et nous sommes ici pour la défendre, pour défendre toutes les institutions pour lesquelles les martyrs de la révolution sont tombés".

Les manifestants protestent contre le président en exercice. Depuis le 25 juillet dernier, il a limogé le gouvernement, gelé le Parlement et s'est emparé de toute une série de pouvoir.

Voir plus