Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigéria : accélération des vaccinations en raison du variant Omicron

  -  
Copyright © africanews
Gbemiga Olamikan/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved -

Nigéria

Les autorités nigérianes ont exhorté la population à se faire vacciner contre le COVID-19 lundi, alors qu'une nouvelle variante détectée pour la première fois en Afrique du Sud se propage rapidement dans d'autres pays du monde.

Le secrétaire exécutif du Primary Healthcare Board à Abuja, le Dr Ndaeyo Iwot, a déclaré qu'"il n'est plus de bon ton d'hésiter (à propos du vaccin)".

Le pays le plus peuplé d'Afrique n'a enregistré aucun cas de la nouvelle variante, mais reste en alerte et tente d'étendre sa campagne de vaccination pour toucher le plus grand nombre de personnes possible.

"Personne ne sait de quoi demain sera fait, alors il est bon de sortir et de se faire vacciner", a déclaré Chinedu Ofoegbu, un homme d'affaires qui s'est fait vacciner dans un centre de la capitale du pays.

L'Organisation mondiale de la santé a averti que le risque mondial lié à la variante omicron est "très élevé", d'après les premiers éléments de preuve, et que le coronavirus muté pourrait entraîner des flambées aux "conséquences graves".

Dans un document technique publié à l'intention des États membres, l'agence des Nations unies pour la santé a déclaré que des "incertitudes considérables" subsistaient au sujet de la variante qui a été détectée pour la première fois il y a quelques jours en Afrique australe.

Elle a toutefois indiqué qu'il est possible que cette variante présente des mutations qui lui permettent d'échapper à la réponse du système immunitaire et d'accroître sa capacité à se propager d'une personne à l'autre.

L'avertissement a été lancé alors qu'un nombre croissant de pays dans le monde ont signalé des cas de la variante et ont décidé de fermer leurs portes pendant que les scientifiques s'efforcent de déterminer le degré de dangerosité de cette version.

Malgré l'inquiétude mondiale, la fermeture des frontières et l'interdiction des vols dans plusieurs pays, les scientifiques ont averti qu'il n'est toujours pas clair si l'omicron est plus alarmant que les autres versions.

Voir plus