Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Guinée : la junte s'entretient avec les dirigeants politiques

Les acteurs de la société civile guinéenne en ligne pour assister aux concertations, Parlement Conakry, Guinée   -  
Copyright © africanews
cleared

Guinée

Lueur d’espoir pour le retour à un régime civil en Guinée.

Après le coup d’état militaire qui a renversé le président Alpha Condé le 5 septembre dernier, la junte s’entretient avec les principaux acteurs de la société civile pour déterminer la forme que devrait prendre la période de transition.

Depuis mardi, une série de pourparlers organisés par le chef de la junte Mamady Doumbouya est en cours.

"C'est une transition qui doit aller au minimum à 24 mois. Minimum pour la simple raison que l'adoption d'une nouvelle constitution, son élaboration, son adoption et sa vulgarisation et la mise en place d'institutions qui doivent supporter la constitution avant les élections - on ne peut pas massacrer ces étapes." a déclaré Dansa Kourouma, Président du Conseil national des organisations de la société civile.

"Nous ne voulons pas qu'on impose un calendrier qui va être trop court. Pour bien balayer cette maison de la Guinée qui est trop sale, il faut beaucoup de balais, il faut être patient. Je ne dis pas de donner assez de temps à la transition parce que l'appétit vient en mangeant mais il faut qu'on pense à un délai raisonnable pour pouvoir régler des questions qu'on n'a pas pu régler depuis l'indépendance jusqu'à nos jours." a ajoutéKpana Emmanuel Bamba, Président de la Ligue guinéenne des droits de l'homme.

Face aux dirigeants politiques lors d'une réunion à huis clos dans l'enceinte du Parlement, le lieutenant Doumbouya s'est montré d'une écoute attentive à leurs propositions.

"Nous voulons participer à la rédaction des textes, nous voulons participer à la gestion du pays, et pourquoi pas? Demander le poste de Premier ministre pour une femme. Depuis 63 ans que la Guinée est indépendante, aucune femme n'a jamais occupé le poste de la primature." a dit Mariama Satin Diallo Sy, ancienne ministre de la Guinée, porte-parole de la Coalition des femmes de la société civile.

Les pourparlers s’achèveront vendredi.

Voir plus