Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Zambie : Lungu accepte sa défaite et Hichilema promet une meilleure démocratie

Le président élu Hakainde Hichilema salue ses partisans après un point de presse à sa résidence à Lusaka, le 16 août 2021.   -  
Copyright © africanews
PATRICK MEINHARDT/AFP or licensors

Zambie

Tout juste élu, Hakainde Hichilema s'est exprimé pour la première fois lundi matin. Après sa victoire écrasante à l'élection présidentielle, il a déclaré que cette victoire n'était pas seulement la sienne, mais aussi celle de tous les Zambiens.

"C'est avec beaucoup d'honneur, d'humilité, de gratitude, que je me tiens devant vous aujourd'hui pour dire : le changement est là", a déclaré le président élu Hakainde Hichilema.

Lors de son discours, il a promis une "meilleure démocratie" qualifiant de "régime brutal" les six années de mandat de son prédécesseur Edgar Lungu.

"Nous sommes victimes de la violence, nous sommes victimes de la diabolisation, de la médisance, depuis des années, vous le savez tous. Nous sommes victimes de représailles. Nous n'avons pas l'intention d'occuper une fonction publique, de remplacer ceux qui ont été très violents à l'encontre de notre peuple, et de lancer une nouvelle vague de violence. Nous n'avons pas l'intention d'être cela."

L'annonce du nouveau président Zambien survient peu de temps après qu'Edgar Lungu reconnaisse sa défaite et remercie le peuple de lui avoir permis d'avoir accédé à ce poste.

"Je me conformerai aux dispositions constitutionnelles pour une transition pacifique du pouvoir. Je voudrais donc féliciter mon frère, le président élu, son excellence M. Hakainde Hichilema", a déclaré le président sortant.

(...) Enfin, je tiens à remercier tous ceux qui ont voté pour mon parti, le Front Patriotique, et pour moi-même. Je vous souhaite bonne chance et que le bon Dieu bénisse notre République, la Zambie. Je vous remercie.

Dépassant de près d'un million de voix le président sortant, Hakainde Hichilema est sorti vainqueur d'une campagne électorale dominée par les difficultés économiques et marquée par des mouvements de violence.

Voir plus