Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

En plein pic épidémique, le Sénégal submergé par le variant Delta

Un employé du cimetière bâtissant une nouvelle tombe, au cimetière chrétien de Dakar, le 4 août 2021.   -  
Copyright © africanews
JOHN WESSELS/AFP or licensors

Sénégal

Troisième vague de Covid-19 sans précédent à Dakar**, au Sénégal. Le variant Delta fait des ravages, étant à l'origine d'un grand nombre de contaminations et complications. À Yoff, le plus grand cimetière de la capitale, trois fois plus d'inhumations sont effectuées chaque jour**. Et dans le cimetière chrétien, le ressenti est le même. Mais le nombre de décès dû au coronavirus serait encore sous-estimé.

Pour Habib Sagna, responsable du cimetière de Saint-Lazare, les ravages du covid-19 se ressentent dans son travail. "Nous, en une semaine, on faisait six à sept enterrements. Actuellement, en une seule journée, on peut faire six à sept. Par rapport à la première vague, on ne l'a même pas senti ici. Avec tous les enterrements qu'on a fait ici, ceux qui sont Covid-19, on n'en n'avait même pas une dizaine. La deuxième vague, on en avait, mais pas tellement. Mais par rapport à cette troisième vague, on l'a subi vraiment de plein fouet."

À l'échelle du pays, près de 60 000 cas de coronavirus ont été détectés depuis le début de la pandémie. Le mois dernier, seulement quelques cas positifs étaient recensés chaque jour. En juillet, un pic quotidien 1700 cas a été enregistré.

Voir plus