Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : visite gouvernementale à Goma sur fond de polémique

Le Ministre de la Santé Jean-Jacques Mbungani Mbanda à Goma   -  
Copyright © africanews
cleared

République démocratique du Congo

Après le choc causé par l’éruption soudaine du volcan Nyiragongo, l’heure est au bilan, mais aussi aux questions. La coulée de lave a causé la mort de 32 personnes et d'importants dégâts matériels. Un événement qui a pris tout le monde de court, à commencer par l’Observatoire volcanique de Goma, censé surveiller l’activité du volcan et donner l’alerte, mais qui ne l’a pas fait, faute de financement.

Les autorités congolaises ont aussi été surprises par l’éruption volcanique, et n’ont pas pu prévenir les habitants de Goma.

La RTNC, la télévision nationale est elle aussi sous le feu des critiques. Pendant que les premières images de la lave étaient largement partagées sur les réseaux sociaux et les chaînes d'informations étrangères, la chaîne a continué à diffuser ses programmes comme si de rien n’était. Le porte-parole du gouvernement, s’est dit choqué et a promis d’en tirer les conséquences.

Alors que la polémique enfle au sein de la population, une délégation gouvernementale s’est rendu sur place à Goma, menée par le ministre de la Santé.

"Nous sommes venus ici sur le terrain pour observer l'état de la situation. C'est dommage, catastrophique, mais la volonté est certaine, nous allons trouver une solution très rapidement", a déclaré le ministre de la Santé, Jean-Jacques Mbungani Mbanda

Le Nyiragongo est le volcan le plus actif d’Afrique et il est considéré par les spécialistes comme l’un des plus dangereux, avec des coulées de laves extrêmement rapides.

Voir plus