Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du Sud : un mort dans une manifestation d'étudiants

Des policiers sud-africains utilisent des gaz lacrymogènes pour disperser des étudiants lors d'une manifestation à Braamfontein, Johannesburg, le 10 mars 2021.   -  
Copyright © africanews
EMMANUEL CROSET/AFP or licensors -

Afrique du Sud

En Afrique du Sud, une personne est morte lors de la dispersion d’une manifestation d’étudiants à Johannesburg. Ce mercredi, un passant a été tué par balles lors d’affrontements entre les forces de l’ordre et des étudiants de Wits.

Les manifestants bloquaient la voie publique lorsque des policiers ont utilisé des balles en caoutchouc pour les disperser. Selon des témoins, le passant a été abattu dans des tirs croisés. Des journalistes de l'AFP ont vu le corps d'un homme allongé sur le dos sur le trottoir, recouvert d'une bâche de sécurité de couleur argentée, à une rue de l'Université du Witwatersrand (Wits).

Une personne est décédée à l'Université Wits à la suite de la manifestation contre les frais actuels. La police est sur les lieux et les enquêtes sont en cours.

Les chaînes de télévision locales ont montré en direct les affrontements entre la police et les protestataires. Interrogée par l'AFP, la porte-parole de l'université de Wits, Shirona Patel, a déclaré que la victime n'était pas un ou une étudiante. "D'après ce que j'ai compris jusqu'à présent, les manifestants ont bloqué la voie publique, la police a essayé de les disperser et le passant a été abattu dans les tirs croisés", a-t-elle déclaré.

L'Université Wits est profondément attristée d'apprendre le décès d'un homme de 35 ans dans le CBD de Braamfontein à l'extérieur de l'institution ce matin. L'Université présente ses condoléances à la famille du défunt.

Depuis janvier, des manifestations ont lieu contre le refus de l’université d’inscrire des retardataires à l’année scolaire 2021. De nombreux étudiants auraient accumulés des arriérés en raison des difficultés économiques liées à la pandémie de coronavirus.

Voir plus