Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Lesio-Louna, sanctuaire des gorilles au Congo

  -  
Copyright © africanews
AP Photo -

Congo

Des éco-gades patrouillent dans la réserve de Lesio-louna, à 140 kilomètres au nord de Brazzaville, la capitale du Congo. Leur mission, lutter contre le braconnage et surtout, prendre soin des bébés gorilles dans ce sanctuaire qui fait partie de la grande réserve de la Léfini créée en 1950.

"La lutte contre le braconnage est l'un des principaux objectifs de la réserve, car la position géographique de la réserve entraîne un afflux de chasseurs à la recherche de protéines à vendre dans les grandes villes. Cela signifie que nous subissons la pression non seulement des habitants des villages périphériques, mais aussi de ceux qui viennent de Brazzaville, pour chercher de la viande à vendre", souligne Samuel Guebou, éco-garde à Lesio-louna.

Parmi ces agents figure Stheve Okandza. Il est au service des gorilles depuis 23 ans et ne boude pas son plaisir. Depuis que nous avons passé beaucoup de temps avec les gorilles, ils sont devenus comme des enfants de village pour nous.", explique l’intéressé.

Un engagement plus que nécessaire. Le gorille de plaine, protégé ici, a été déclaré en « danger d’extinction en 2007 ». L’espèce a été réduite de 60 % sur une période de 25 ans.

"La lutte contre le braconnage est l'un des principaux objectifs de la réserve, car la position géographique de la réserve entraîne un afflux de chasseurs à la recherche de protéines à vendre dans les grandes villes. Cela signifie que nous subissons la pression non seulement des habitants des villages périphériques, mais aussi de ceux qui viennent de Brazzaville, pour chercher de la viande à vendre", déclare Bertin Mbangui, l’administrateur de la réserve.

Dans certaines régions ouest-africaines, les gorilles ont diminué de 90 %. Braconnage et autres maladies sont passés par là.

Voir plus