Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Covid-19 : Prolongation de l'état d'urgence sanitaire au Maroc

Covid-19 : Prolongation de l'état d'urgence sanitaire au Maroc
Des Marocains se rassemblent à la gare routière "Ouled Ziane" à Casablanca le 27 juillet 2020 pour quitter la ville avant l'imposition de restrictions   -  
Copyright © africanews
FADEL SENNA/AFP or licensors -

Maroc

L'état d'urgence sanitaire en vigueur au Maroc depuis la mi-mars a été prolongé d'un mois pour faire face à la pandémie de coronavirus.

La Covid-19 ne faiblit pas dans le royaume, avec 364 190 cas de contamination au total, dont 5 985 décès et 314 237 guérisons depuis l'apparition du premier cas en mars.

Le taux de létalité reste faible (environ 1,7%), mais les hôpitaux frôlent la saturation dans la région de Casablanca, le poumon économique du pays.

Pour juguler la pandémie qui frappe de plein fouet son économie, le pays espère lancer d'ici la fin de l'année une campagne nationale de vaccination visant à immuniser en trois mois quelque 20 millions d'adultes.

La date de lancement de la campagne reste "tributaire de la validation des vaccins, mais aussi du calendrier de livraison" des producteurs pharmaceutiques, a expliqué cette semaine le ministre marocain de la Santé, Khalid Aït Taleb.

Le royaume mise beaucoup sur le vaccin chinois Sinopharm, ayant passé un accord lui permettant de participer aux tests cliniques menés dans une dizaine de pays, de s'assurer la livraison de 10 millions de doses après résultats probants et de prévoir une production locale dans le cadre d'un échange d'expertise.

Les autorités marocaines ont aussi un contrat avec le laboratoire britannique AstraZeneca qui a développé un vaccin en partenariat avec l'université d'Oxford.

Un accord entre le Fonds d’investissement direct russe et la société pharmaceutique marocaine Galenica prévoit par ailleurs la livraison de 8 millions de doses de vaccin au cours du premier semestre 2021, a annoncé mercredi un communiqué des Affaires étrangères marocaines.

La nouvelle extension de l'état d'urgence sanitaire prolonge les pouvoirs spéciaux délégués au ministère de l'Intérieur. Plusieurs villes du pays sont soumises à des restrictions de circulation, Casablanca vit sous couvre-feu depuis septembre.

Voir plus