Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La solidarité s'organise autour des réfugiés éthiopiens

Des réfugiés éthiopiens fuyant les combats dans la province du Tigré dorment dans une hutte du camp d'Um Raquba, à l'est du Soudan   -  
Copyright © africanews
EBRAHIM HAMID/AFP or licensors

Soudan

La solidarité s’organise au Soudan pour accueillir des réfugiés éthiopiens.

Cela fait maintenant trois semaines depuis le début de l’opération militaire des forces fédérales contre la région du Tigré.

Plus de 36 000 personnes ont déjà franchi la frontière avec le Soudan pour fuir les combats.

Dans le village d’Hamdayit, des habitants ont accueilli ces réfugiés dans leurs modestes maisons et leur ont offert de la nourriture.

"Nous leur avons d'abord demandé de nous aider à trouver un endroit pour dormir. Ils nous ont dit que nous pouvions vivre avec eux car il n'y pas de maisons disponible pour le moment", avance Sejamara, une réfugiée.

Depuis 1967, l’est du Soudan a accueilli des centaines de milliers d'Ethiopiens et d'Erythréens.

Plus de 24 000 réfugiés sont passés par le centre de transit d'Hamdayit depuis le début des combats.

"Nous accueillons nos frères éthiopiens qui fuient les combats et arrivent au camp de réfugiés d'Um Rakuba. Ils n'ont pas pu y trouver d'abri et les conditions de vie sont difficiles difficiles. Ils sont donc venus chez nous et nous les avons accueillis dans nos maisons", déclare Eissa Hassan, un agriculteur soudanais.

Selon l'ONU, le conflit au Tigré pourrait faire plus de 200 000 déplacés.

Le gouvernement éthiopien et le Front de Libération du Peuple du Tigré (TPLF) refusent toujours les appels au dialogue de la communauté internationale. Pendant ce temps, les conditions de vies ne font qu’empirer pour ces milliers de personnes pris entre deux feux.

Voir plus