Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La fermeture partielle du pont principal de Lagos, accentue les problèmes de circulation

  -  
Copyright © africanews
AFP

Trafic routier

Les travaux d’entretien du troisième pont de Lagos, n’arrangent pas les problèmes d’embouteillages de la ville la plus peuplée du Nigeria.

La fermeture partielle du Third Mainland Bridge, le pont principal de la ville empoisonne le quotidien des résidents.

Ils empruntent cette bretelle d’accès pour passer de l´'île de Lagos, centre des affaires de la ville, au continent, où vivent la plupart des habitants.

Une résidente coincée dans les bouchons sur le pont, filme la situation

Construit en 1990, dans une ville de 6 millions d’habitants, le pont se retrouve aujourd’hui saturé aux heures de pointe, la population de la ville ayant triplé depuis.

Les embouteillages portent un coup au moral des résidents mais aussi à leur portefeuille¨. Les chauffeurs de taxis souffrent de la situation puisqu'ils passent la majorité de leur temps de course, à l'arrêt avec le même client. Une situation qui les oblige à augmenter le prix de leur course pour pouvoir régler leurs frais.

Mais les Nigérians manquent d’alternatives, les divers projets de transports urbains comme le métros et le ferry ont, pour la plupart été abandonnés, sans aucune notifications de reprise prochaine.

Partiellement fermé pour cause de réparation et d’entretien et afin d’éviter qu’ il s’effondre, le pont de 12 km rouvrira complètement en janvier 2021.