Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Afrique du Sud : Eskom coupe à nouveau le courant et attend son nouveau PDG

Afrique du Sud : Eskom coupe à nouveau le courant et attend son nouveau PDG

Afrique du Sud

La compagnie sud-africaine d‘électricité Eskom a repris ses coupures de courant pendant le week-end, invoquant la « vulnérabilité » du système de production, au moment où le nouveau PDG du groupe public, Andre de Ruyter, doit prendre ses fonctions lundi, un peu plus tôt que prévu.

Après un mois de décembre marqué par des rationnements de courant, dont un épisode très sévère, l’entreprise en difficulté a décidé d’imposer à nouveau des coupures samedi pour permettre une réparation sur un équipement puis elle a étendu ce rationnement à dimanche.

« Le système reste contraint et fragile et ce délestage (…) devra malheureusement se poursuivre » dimanche jusqu‘à lundi matin, a indiqué Eskom dans un communiqué. « En raison d’un mauvais entretien depuis des années, le système reste vulnérable à des coupures non prévues ».

Eskom produit 95% de l‘électricité du pays. Celle-ci provient pour l’essentiel de centrales à charbon mal conçues, vieilles et mal entretenues, une situation provoquant régulièrement des coupures.

Le groupe croule sous une dette de 26 milliards d’euros. Il a annoncé en juillet une perte nette record de 20,7 milliards de rands (1,3 milliard d’euros) pour l’exercice qui s’est achevé en mars dernier.

Mi-novembre, le gouvernement sud-africain a annoncé la nomination d’un spécialiste du secteur pétrochimique, Andre de Ruyter, à la tête d’Eskom.
Cadre supérieur du groupe pétrolier et chimique Sasol pendant 20 ans, Andre de Ruyter était le PDG de la plus grande entreprise africaine d’emballage, Nampak, depuis 2014.

Initialement, il devait prendre ses fonctions le 15 janvier, mais son arrivée a été avancée à lundi.
Il devra mener à bien un plan de restructuration d’Eskom, symbole de la mauvaise gestion et de la corruption sous le règne de l’ex-président Jacob Zuma (2009-2018).

Voir plus