Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Libye : Tripoli veut "mettre en oeuvre" l'accord militaire signé avec la Turquie (GNA)

Libye : Tripoli veut "mettre en oeuvre" l'accord militaire signé avec la Turquie (GNA)

Libye

Le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA), reconnu par l’ONU et basé à Tripoli, a voté jeudi la “mise en oeuvre” d’un accord de coopération sécuritaire et militaire signé récemment avec la Turquie, ouvrant la voie à une intervention plus directe d’Ankara en Libye.

Le conseil des ministres a “approuvé à l’unanimité la mise en oeuvre du mémorandum d’entente sur la coopération sécuritaire et militaire entre le GNA et le gouvernement turc signé le 27 novembre”, a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

Le GNA qui s’est réuni en présence de responsables militaires, n’a pas donné de détails sur les termes de l’accord ou l’aide qu’Ankara pourrait fournir aux forces pro-GNA qui font face depuis avril à un assaut des forces rivales du maréchal Khalifa Haftar qui cherche à reconquérir la capitale libyenne.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, avait affirmé le 10 décembre que son pays était prêt à envoyer des troupes en Libye pour soutenir le GNA de Fayez al-Sarraj, aux termes de l’accord signé entre les deux parties.

“Si la Libye formule une telle demande nous pourrons envoyer nos personnels (militaires), surtout que nous avons conclu un accord militaire”, a déclaré M. Erdogan.

M. Erdogan a reçu dimanche M. Sarraj pour la deuxième fois en moins d’un mois. 

Selon l’ONU, la Turquie avait déjà fourni du matériel militaire aux forces du GNA, dont notamment des blindés et des drones.  

Les forces de M. Haftar, homme fort de l’est libyen, mènent depuis avril une offensive contre Tripoli. Elles sont soutenues notamment par les Emirats arabes unis et l’Egypte.

Le maréchal Haftar a annoncé jeudi dernier une nouvelle “bataille décisive” pour s’emparer de la capitale, sans résultats probants sur le terrain jusqu’ici.

AFP

Voir plus