Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

En Ethiopie, des religieux plaident pour l'éradication de l'homosexualité

En Ethiopie, des religieux plaident pour l'éradication de l'homosexualité

Ethiopie

L’homosexualité, un sujet qui divise profondément la société éthiopienne. Dimanche encore, un groupe religieux a condamné le « silence » du gouvernement sur l’homosexualité dans le pays. Ce n’est pas la première levée de boucliers de l‘église sur cette question.

Dereje Negash, ce groupe religieux affilié à l‘Église orthodoxe d’Ethiopie s’inquiète d’une présumée expansion de l’homosexualité dans le pays. Dimanche, en conférence de presse dans la capitale Addis-Abeba, ses responsables ont affirmé que l’indifférence du gouvernement contribuait à renforcer la présence du mouvement LGBT dans ce pays d’Afrique de l’Est.

« Nous voyons des éléments étrangers qui tentent de propager l’homosexualité en Éthiopie en utilisant l’aide, la politique et la technologie. À cette fin, ils dépensent des millions de dollars », a avancé Dereje dans son exposé devant des centaines de personnes. « Des personnes de même sexe se marient en secret ici en Éthiopie. Cela devrait s’arrêter, et s’arrêter maintenant », a martelé le groupe.

De l’avis de Dereje Negash, il revient au gouvernement d’adopter des lois plus strictes en matière de répression des personnes homosexuelles. À ce jour, la législation éthiopienne prévoit des peines allant jusqu‘à 15 ans de prison pour tout acte homosexuel.

>>> LIRE AUSSI : En Éthiopie, des chefs religieux s’opposent au tourisme gay

La carte du silence

L’Ethiopie est une société profondément religieuse, partagée entre le christianisme et l’islam. Les chefs religieux, influents dans le pays, n’ont jamais caché leur hostilité à la pratique homosexuelle. En juin dernier, des guides religieux de différentes obédiences s‘étaient fermement opposés à une agence de voyage américaine – qui se présente comme la seule agence de voyage gay au monde – de visiter des sites historiques en Ethiopie.

« Le gouvernement éthiopien devrait prêter toute son attention à cette question, et jouer son rôle en protégeant la jeune génération de pratiques immorales, contraires aux valeurs éthiopiennes et à la religion », s‘était insurgé le collège de chefs religieux.

Depuis son arrivée au pouvoir, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed prône une politique d’ouverture autant politique qu‘économique. Toutefois, il ne s’est pas encore ouvertement exprimé sur l’homosexualité, dont une position radicale pourrait lui valoir des réprimandes de ses partenaires internationaux.

Plus de la moitié des pays africains ont des lois pénalisant les relations homosexuelles, aux dépens des ONG des droits de l’homme qui plaident pour un ramollissement de la législation.

Voir plus