Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

France : le Congo obtient un fonds pour protéger ses forêts, polémique autour de l'avion présidentiel

France : le Congo obtient un fonds pour protéger ses forêts, polémique autour de l'avion présidentiel

France

En visite en France où il a été reçu par le chef de l’Etat français Emmanuel Macron, le président congolais Denis Sassou N’Guesso a adhéré au programme international dénommé Initiative pour la forêt de l’Afrique centrale (CAFI). Lancé par la Norvège en partenariat avec une coalition de donateurs composés de l’Union européenne, la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Norvège, la Corée du Sud et le Royaume-Uni, le fonds est doté de 60 millions d’euros.

Le Congo s’est en particulier engagé à mettre en place un plan de protection de la forêt, de la biodiversité et des tourbières, en échange d’une aide financière, ont indiqué la présidence française et un responsable congolais.

Mais en France où il séjourne avec son épouse, il n’y a pas que l’engagement pour l’environnement du président Sassou qui a attiré les regards. L’avion qui les a conduits sur les bords de la Seine, un luxueux Boeing 787 Dreamliner privé, a particulièrement éveillé la curiosité. L’agence de presse AFP a du reste fait quelques recherches sur cet engin.

Environ 500.000 dollars le trajet aller-simple

Mis en service en 2016, l’appareil est l’un des plus luxueux disponibles sur le marché. Capable de transporter 40 passagers, il dispose d’une vaste cabine de 220 mètres carrés comprenant un salon-salle à manger pour une quinzaine de convives, une chambre et une salle de bain ainsi qu’une vingtaine de sièges d’un confort de première classe.

Son heure de vol serait facturée environ 70.000 dollars US (63.800 euros) selon les chiffres couramment évoqués par la presse, qui n’ont pu être confirmés de source indépendante par l’AFP. Cela placerait le coût d’un aller-simple Brazzaville-Paris à quelque 500.000 dollars (456.000 euros).

Les images de l’atterrissage en France de l’avion, reconnaissable à son empennage marqué de virgules violette et orange, ont été diffusées sur le compte Twitter officiel de la présidence congolaise @congosouverain. On y voit Denis Sassou Nguesso, accompagné de son épouse, Antoinette, descendre d’une passerelle extérieure. Sollicitées à ce sujet par l’AFP, les autorités congolaises n’ont toujours pas réagi à la question.

La République du Congo essaie de sortir d’une crise financière née de la déprime des cours du brut. Après moult négociations, le pays a obtenu en juillet du Fonds monétaire international un prêt de 448,6 millions de dollars sur trois ans. Parmi les injonctions faites par l’institution de Bretton Woods à Brazzaville, la gestion en toute « transparence » des comptes publics.

Avec AFP

Voir plus