Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Football Planet

football-planet

Le football camerounais de nouveau dans la tourmente

Le football camerounais de nouveau dans la tourmente

Football planet

Rien ne va plus entre la Fédération camerounaise de football et la Ligue nationale du football professionnel. Une crise alimentée par la suspension de la Ligue Pro par l’instance fédérale.

Le football camerounais encore dans la tourmente. La Fédération vient d’accentuer la crise au sommet en décidant de suspendre la Ligue nationale de football professionnel. Une décision dont on ignore encore les motivations met qui installe le football camerounais dans une situation inconfortable.

À suivre également les résultats des interclubs africains. Le premier tour s’est achevé ce week-end avec des cartons, une surprise et des renversements de situation, en Ligue des Champions notamment. À noter aussi, le sans-faute des clubs des grands championnats du Maghreb, Algérie, Égypte, Maroc, Tunisie mais aussi de l’Afrique du Sud qui verront leurs deux représentants tenter de décrocher la qualification à la phase des groupes au tour suivant.

Au sommaire également, la chute d’une étoile avec le décès, à 40 ans, de l’ancien buteur des Black Stars Manuel Junior Agogo. Une triste nouvelle pour le football ghanéen et africain. Il aura marqué les esprits par sa puissance à son heure de gloire lors de la CAN 2008 dont il a été la révélation. Mais les Ghanéens retiennent bien plus qu’un joueur. Le témoignage du journaliste ghanéen Saddick Adams est à retrouver dans cette émission.

Football Planet

Football Planet, c'est pour vous. Nous voulons donc partager vos opinions sur ce programme. Si vous souhaitez contribuer à Football Planet, voici comment nous contacter : Si vous souhaitez plus de détails sur la contribution, cliquez ici

Football Planet

Football Planet, c'est pour vous. Nous voulons donc partager vos opinions sur ce programme. Si vous souhaitez contribuer à Football Planet, voici comment nous contacter : Si vous souhaitez plus de détails sur la contribution, cliquez ici