Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Restructuration de la dette : le FMI félicite le Congo pour son accord avec la Chine

Restructuration de la dette : le FMI félicite le Congo pour son accord avec la Chine

Congo

<p><strong>La République du Congo a franchi une étape décisive pour accéder à un programme avec le Fonds monétaire international (<span class="caps">FMI</span>), a affirmé mercredi l’institution de Bretton Woods qui réagissait ainsi à l’annonce d’un accord entre Brazzaville et Pékin sur la restructuration de la dette congolaise.</strong></p> <p>Jeudi dernier, le gouvernement congolais a indiqué avoir signé un accord le 29 avril sur la restructuration de sa dette avec la Chine, qui s‘élevait à plus de 2 milliards de dollars en 2017. Cet accord dont les termes n’ont pas été explicités par la partie congolaise, devrait donner un nouveau souffle aux négociations avec le <span class="caps">FMI</span>, longues de plusieurs mois.</p> <p>“Le dossier du Congo est solide et va permettre au <span class="caps">FMI</span> de progresser rapidement vers un programme”, a déclaré le chef de la mission du <span class="caps">FMI</span>, Alex Segura-Ubiergo, à l’issue d’une réunion entre une délégation de l’institution et le président Denis Sassou Nguesso. “L’accord avec la Chine représente une étape décisive dans la restauration de la soutenabilité de la dette publique”, a-t-il ajouté.</p> <p>Mardi, la directrice du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, avait elle aussi exprimé son optimisme à conclure le programme congolais. C‘était en marge du Forum de Paris consacré à l’endettement des pays en développement. “Après de très longs mois de discussions et de négociations avec les autorités, nous avons bon espoir qu’un accord aura été trouvé entre les autorités chinoises et congolaises pour une restructuration de la dette”, avait-elle alors affirmé.</p> <p>Le programme avec la République du Congo a été soumis depuis plus d’une année au conseil d’administration du Fonds monétaire international (<span class="caps">FMI</span>), qui ne l’a toujours pas approuvé. Il exigeait alors la restructuration de la dette avec la Chine, pour accorder son aide. Mais aussi, des efforts de bonne gouvernance.</p>
Voir plus