Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : trois femmes tuées après avoir attaqué un poste de police de Mombasa

Kenya

<h4>La police Kényane a abattu dimanche trois femmes présumées terroristes qui ont tenté d’attaquer un poste de police de la ville côtière de Mombasa dans le sud-est du Kenya. Elles ont agressé deux agents de sécurité avant d‘être à leur tour tuées par les forces de l’ordre.</h4> <p>Trois femmes présumées terroristes ont été abattues ce dimanche après avoir attaqué à la bombe incendiaire et au couteau, un poste de police de la ville côtière de Mombasa, dans le sud-est du Kenya.</p> <p>Couvertes d’un voile islamique, les trois femmes ont déclaré à leur arrivée au poste vouloir déposer plainte pour le vol d’un téléphone.</p> <p>Selon les explications du chef de la police du comté de Mombasa, l’une d’entre elles a lancé une bombe incendiaire à l’accueil et les autres ont agressé deux policiers et les ont poignardés.</p> <p>“<em>L’une d’entre elles a lancé une bombe incendiaire à l’accueil et les autres ont agressé deux policiers et les ont poignardés. Les trois assaillantes ont été tuées et les deux agents ont été emmenés en urgence à l’hôpital</em>“, a expliqué le chef de la police du comté de Mombasa, Peterson Maelo. </p> <p>Certains rapports non-confirmés indiquent que les assaillantes avaient pour intention de libérer certains prisonniers détenus dans le poste de police. </p> <p>Le chef de la police a quant-à lui a indiqué qu’une enquête a été ouverte pour en déterminer les raisons exactes de cette attaque.</p> <p>Mombasa, deuxième ville du Kenya abrite une majorité musulmane. Elle a régulièrement été visée ces dernières années par les islamistes shebab somaliens, bien que leur nombre ait diminué ces dernières années.</p> <p>Depuis l’assaut mené par les shebab en septembre 2013 contre le centre commercial du Westgate à Nairobi (67 morts), plusieurs centaines de personnes ont été tuées dans des attentats des shebab au Kenya. </p> <p>Une centaine de personnes ont été abattues en 2014 lors d’une série d’attaques contre des localités de la côte kényane et 148 personnes ont été massacrées par un commando shebab à l’université de Garissa (est) en avril 2015.</p>
Voir plus