Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tanzanie : une plainte des maasaï rejetée par la justice

Recensement dans un village d'Engikaret, le 23 août 2022.   -  
Copyright © africanews
-/AFP or licensors -

Tanzanie

Un revers pour les maasaï en Tanzanie. Ces populations ont été déboutées par la Cour de justice de l’Afrique de l’Est vendredi. L’affaire portée par ces populations devant ce tribunal concerne leur expulsion, en 2017, de 1 500 kilomètres carrés de terres bordant le parc national de serengeti.

La communauté a décidé de faire appel. 

"Nous avons le droit de faire appel devant la Cour de justice de l'Afrique de l'Est. Nous espérons que ce sera notre prochaine action et que nous obtiendrons un jugement différent de celui que nous avons obtenu aujourd'hui. Nous n'avons pas perdu espoir et nous encourageons notre client à ne pas abandonner parce que nous n'avons pas terminé le voyage.", explique Esther Munaro, avocate de la partie civile.

Mais le tribunal a estimé vendredi que les Maasaï n'avaient pas réussi à démontrer qu'ils avaient été expulsés des terres de leur village et non du parc du Serengeti lui-même. Les preuves d’une expulsion violente n’auraient pas aussi été apportées par les témoins.

"Le tribunal a rejeté notre dossier en disant qu'il n'était pas assez solide malgré nos preuves accablantes. Les personnes qui sont allées vérifier les preuves ont une connaissance suffisante de ce qui se passe. Au moment où nous parlons, les conditions de vie dans cette région sont mauvaises. En outre, les violations des droits de l'homme se poursuivent et nous ferons appel de cette décision.", promet Neema Laizer, de la communauté maasaï.

Autre pomme de discorde entre ces populations et le gouvernement tanzanien, les terres délimitées pour une réserve de chasse dans l'une des destinations touristiques les plus populaires du pays, le district de Ngorongoro.

Voir plus