Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Royaume maintient ses relations avec la Libye en temps de crise avec Alger

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères du Maroc et Abdullah al-Lafi , membre du Conseil présidentiel libyen.   -  
Copyright © africanews
-/AFP or licensors

Maroc

Le ministre marocain des Affaires Étrangères, Nasser Bourita, a reçu, mercredi le vice-président du Conseil Présidentiel libyen Abdallah Al-Lafi.

Alors que le Royaume et Alger traversent une crise diplomatique, Nasser Bourita a réaffirmé l'engagement de son pays à maintenir les liens très fort avec Tripoli et à participer sans ingérence à la sécurité et la stabilité de la Libye.

Notre entretien a porté sur deux points essentiels : le premier concerne les relations bilatérales entre les deux pays et les liens très forts et profonds qui unissent les deux peuples, frères. J'ai transmis au vice-président du Conseil de la présidence libyenne (Abdallah al-Lafi) que Sa Majesté le Roi tient à maintenir ces liens forts entre les deux peuples, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères du Maroc.

Cette rencontre a eu lieu, alors que la Libye se prépare à aller aux élections, une échéance importante pour la légitimité selon Nasser Bourita, les contraintes entravant le processus de préparation de ces élections peuvent être surmontées grâce à la volonté et au dialogue serein.

"Nous venons de confirmer avec son excellence le ministre des Affaires étrangères une réunion entre les deux commissions consulaires libyenne et marocaine qui se tiendra la semaine prochaine pour régler tous les problèmes d'obtention de visas et de suivi du dossier des vols. Il est certain que cette commission jouera un rôle positif pour alléger les souffrances des deux peuples, libyen et marocain a souligné Abdullah al-Lafi , membre du Conseil présidentiel libyen

Le ministre a, par ailleurs, indiqué avoir évoqué avec le responsable libyen la question de la réconciliation nationale qui demeure un facteur essentiel pour tourner la page du passé et favoriser la cohésion entre toutes les composantes du peuple libyen, soulignant que le Maroc, qui a mené un processus exemplaire dans ce domaine à travers l’Instance Équité et Réconciliation, est disposé à partager son expérience et à accompagner la Libye explique le site du ministère marocain des Affaires étrangères.

Voir plus